Le web 2.0

Depuis quelques années s’est développée une nouvelle tendance qu’on appelle couramment le web 2.0.

Mais qu’est-ce que le web 2.0 ?

Le web 2.0, c’est la possibilité pour les particuliers, qui ne s’y connaissent pas en informatique, de pouvoir s’exprimer plus facilement et plus librement sur la toile. Par exemple les interfaces de création de blogs comme Overblog ou encore les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter pour ne citer qu’eux participent activement à cette nouvelle mode. Il existe également les CMS (Wordpress…), qui se fondent globalement sur le même principe que les blogs, ils sont peut-être un peu plus compliqués à utiliser mais cela reste assez intéressant pour des fonctionnalités supplémentaires. Plus simplement, beaucoup de sites disposent maintenant de forums et quasiment tous ceux qui mettent à jour un contenu régulier offrent un système de commentaires qui permet d’exposer son avis sur un produit ou un article très rapidement.

D’accord, mais qu’apportent concrètement des interfaces comme les réseaux sociaux ou les forums aux internautes ?

Ils permettent d’exprimer son opinion et raconter sa vie privée sur internet sans connaissances en langage informatique ou encore proposer des produits s’il s’agit d’une petite entreprise. Plus en détails les forums permettent surtout des débats ou des renseignements entre internautes. Les réseaux sociaux permettent de s’échanger facilement et rapidement des informations autant privées que publiques, même si souvent des problèmes de confidentialité se créent sur Facebook, le plus utilisé.

Quoi d’autre ?

Un autre point, et pas des moindres, en 2006, l’accès aux noms de domaine est devenu accessible aux particuliers pour une ou deux dizaines d’euros par an. Les noms de domaine, c’est la possibilité d’accéder à son site par une adresse du type monsite.fr, alors qu’avant, seules les adresses telles que monsite.monhebergeur.fr étaient disponibles.

Quelles sont les limites du web 2.0 ?

Ces avancées se heurtent souvent à leurs limites ; par exemple, beaucoup de blogs prenant trop de temps à entretenir pour leur propriétaire sont laissés pour compte ou alors on y observe souvent un contenu faible et peu régulier. Du point de vue des forums, de nouveaux phénomènes se manifestent : le troll et le flood font partie du nouveau vocabulaire, il s’agit d’utilisateurs de forum qui dégradent la mentalité en postant des messages sans intérêt et qui provoquent des tensionsentre internautes. Aussi, les surfeurs sont de plus en plus incités à dévoiler leur identité et leurs données personnelles, ce qui peut conduire certaines fois à des harcèlements sur les sites de rencontre ou encore le piratage qui s’est largement étendu ces derniers temps à cause d’un manque de sécurité surtout présent sur les sites amateurs.

Le web 2.0 est donc dangereux ?

Non, il suffit de savoir se protéger, mais il est vrai par contre qu’il crée un désordre général pour se retrouver dans les sites sérieux. En conclusion, le web 2.0 est un bon outil pour s’exprimer facilement et partager des opinions, mais il a rendu le contenu de la toile beaucoup moins sérieux et moins pertinent.

Remarque…

Beaucoup d’interfaces se sont créées ces dernières années pour faciliter l’usage d’internet, mais le développement de site web de façon classique s’est aussi largement simplifié, avec le fameux exemple du Html5.

Enfin je vous propose une vidéo que j'ai plutôt appréciée (espagnol, sous-titré en français):


Promouvoir et soutenir le logiciel libre

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site